BangBang : bangbangblog.com

Prends ma femme par exemple

Cool Roots : du gros funk nwère au Brouhaha!

julinthesky
11 février 2011

Parce que je manque cruellement de temps, que je néglige cruellement mon blog sur BangBang, qu’écrire un texte qui a une durée de vie d’environs 6h, c’est aussi cruel, pis parce que la vie tout court, c’est cruel des fois, je me permet donc de quaisi copier-coller la chronique que j’ai écris pour RueMasson.com cette semaine.

Ça parle d’un show qui a lieu ce soir.  Des shows de funk y’en a pas assez souvent, fack c’est le moment d’aller se faire shaker le popotin avec Cool Roots au Broue Pub Bouhaha.

J’ai rencontré Patrick Ramos (guitariste), un des initiateurs du projet, un vieux potte de v’la 10 ans qui payait son épicerie en jouant pour Landriault avec le bassiste de La Cage de Bruits. «C’est Claude Tousignan (bassiste) et moi qui sommes en quelques sorte les noyaux de la formation. Au début, on était plus un jam band, on invitait des amis musiciens à venirtripper avec nous et on s’amusait sur un stage pendant une couple d’heures. Puis, de fil en aiguille, la formation actuelle a fini par se former d’elle-même, sans trop qu’on le fasse exprès… une simple question de chimie».

Ça fait environ un an que la formation est complète avec Laurent Ménard à la trompette, Alex Daneau au sax, Hervé Jodoin à la batterie et Kevin Harry à la voix, qui vient supporter le tout avec quelques phrases bien senties et  répétées à la manière des dubs reggae . «On mise beaucoup plus sur les pièces instrumentales. On ne veut pas que les gens aient à écouter les paroles, on ne cherche pas à attirer leur attention… on veut qu’ils dansent et s’amusent, quitte à même oublier qu’il y a un band qui joue…».

Du Funk «vieille école» teinté de Dub jamaïcain.
Cool Roots tire son inspiration principalement des racines du Funk issu de la Nouvelle Orléans des années 60. Leurs groupes fétiches sont The Meeters, The JB’s (qui ont joué pour James Brown dans les années 70), Funkadelic…

«On a tous joué dans plusieurs groupes, et à peu près tous les styles de musique imaginables… Mais LE style qui nous plaisait à tous, qui nous réunissait et venait vraiment nous chercher, c’est le Funk. C’est accessible, ça fait danser, ça met le party, c’était tout ce qui nous importait».

Ils ont quand même réussi à marier un peu de dub reggae dans leurs compositions, une autre de leurs passions. J’ai un p’tit doute que cette influence doit venir en grande partie de Pat… Je me souvient très bien de lui et de son impressionnante collection de vinyles reggae il a y a une dizaine d’années… Il était DJ au Bar Isaza sur l’avenue du Parc, un sympathique petit bar de Rastas qui ressemblait beaucoup plus à un appartement. Le bar avait dû fermer pour cause de plaintes de bruits de la part d’un voisin…

Que du plaisir !!
Les gars de Cool Roots sont pour la plupart dans leur fin-trentaine-début-quarantaine. Plusieurs ont des enfants, des emplois stables. Si certains ont déjà joué avec plusieurs autres formations dans le passé, fait des tournées, porté le statut de musicien, c’est aujourd’hui uniquement pour le plaisir qu’ils font des spectacles. « On adore le Brouhaha. Le son est super là-bas, la gang est vraiment cool et ils font leur propre bière. C’est pourquoi on avait envie d’aller jouer là. Mais on est très capricieux. On ne joue que le vendredi soir, et uniquement dans les bars qu’on aime. » Ça fa que… vous avez compris, c’est ce soir que ça s’passe… autremement il faudra attendre le printemps (qui semble si loin…) pour les voir jouer au Quai des Brumes. Et qui sait si nous seront toujours en vie rendu là, han! L’hiver peut être si cruel!

Les pièces Lofi Funk et Amsterdam Groove sont offertes gratuitement en téléchargement dans leur profil sur L’Intercom.

Vous pouvez aussi écouter quelques pièces sur leur page Facebook.

Cool Roots, vendredi 11 février, 22h au Broue Pub Brouhaha, 5860 avenue De Lorimier.

Pas encore de commentaire.

RUBRIQUES

Omni-Julie

Blogs